Orthodontiste Levallois Perret

Les Orthodontistes du centre de santé dentaire à Levallois Perret expliquent Les dispositifs orthopédiques

Lorsque qu'un enfant présente un décalage entre ses mâchoires, il est très intéressant d'agir précocement, dès l'âge de 4 ans, pour corriger ce décalage et faciliter un traitement orthodontique ultérieur. Cette correction se fait au niveau des bases osseuses, c'est pourquoi on parle de traitement orthopédique.


Comment reconnaître des rapports normaux entre les mâchoires ?

La « normalité » est que les dents de la mâchoire supérieure surplombent en tous points celles de la mâchoire inférieure lorsque les dents sont serrées. De plus les dents antérieures de la mâchoire du bas entrent en contact avec la face interne des dents de la mâchoire supérieure.

 

Quels sont les décalages intéressés par cette approche ?

1. Le décalage dans le sens horizontal

Parfois la croissance horizontale de la mâchoire supérieure est insuffisante, cela va se remarquer par un inversé d’articulé uni ou bilatéral. Cette croissance insuffisante est expliquée par le fait que la langue n'exerce pas de pression suffisante sur le palais ce qui est constaté lorsqu'il y a :

La succion d’un pouce ou d’une tétine
Un frein lingual trop court
Une déglutition atypique


2. Le décalage dans le sens antéro-postérieur

Cette situation peut se présenter de 2 façons différentes :

La mâchoire supérieure est trop en avant de la mâchoire inférieure. Il en résulte une béance, un espace, entre les mâchoires.

La béance peut s'expliquer par :

  • La succion d’un pouce ou d’une tétine
  • Un frein lingual trop court
  • Une prédisposition génétique

La mâchoire inférieure est en avant de la mâchoire supérieure ce qui est le plus souvent lié à une prédisposition génétique.

 

Solutions thérapeutiques

Le traitement consiste en la mise en place d'un activateur qui aura une action sur les bases osseuses en corrigeant ces décalages dès l'âge de 4 ans. Ces activateurs sont des appareillages amovibles qui ont des effets formidables s’il y a une complète coopération des parents et de l'enfant.

En retrouvant des rapports normaux entre les mâchoires, l'enfant aura, si c'est nécessaire, un traitement orthodontique de plus courte durée. De plus, ces activateurs vont avoir un effet sur les causes en empêchant l'enfant de sucer son pouce et en l'aidant à retrouver une déglutition normale.